Académie Nationale Suisse de Ju-Jitsu

La création de l’Académie Nationale Suisse de Ju-Jitsu (ANJ)

L’Académie Nationale Suisse de Ju-Jitsu, ci-dessous nommée ANJ, est une institution nationale d’art du combat. Elle est sans appartenance politique et indépendante de revenus financiers.
Elle est fondée le 11.03.1978 à Lausanne par des membres de l’Ecole de Ju-Jitsu de Lausanne (EJL).
L’ANJ s’est fixé pour but premier de préserver les intérêts du Ju-Jitsu. D’autres arts du Budo sont pratiqués en complément uniquement. Le but de l’ANJ est de pratiquer le Ju-Jitsu, un des plus anciens arts de combat, dans l’esprit, dans la forme et dans la noblesse de cet art et de garder ces points comme fondements essentiels.

L’ANJ vise les points suivants :
  1. Rassembler au niveau national tous les adeptes du Ju-jitsu qui tendent vers cet idéal dans la pratique, et exercer dans un cadre libre dans la plus pure tradition selon d’esprit du Budo.
  2. Participer, au travers de l’organisation et l’offre de stages nationaux et internationaux, à l’enrichissement personnel de ses membres dans l’entraînement de toutes les formes du Ju-jitsu.
  3. Alimenter tout particulièrement la formation des porteurs de DAN par la mise sur pied et l’offre de stages spécifiques.
  4. Se consacrer par dessus tout à la qualité de ses membres et licenciés, sans considération du nombre.
Depuis le 1er janvier 1980 l’ANJ est un membre à part entière de l’Union Européenne de Ju-Jitsu (EJJU). Celle-ci est l’organisation faîtière de toutes les organisations nationales d’Europe. Le président de l’ANJ a la représentation exclusive pour la Suisse auprès de l’organisation européenne.

En tant que membre de EJJU, l’ANJ est membre à part entière de l’Organisation Intercontinentale de Ju-Jitsu (IJJO). Celle-ci est l’organisation faîtière de tous les états membres de tous les continents. Pour l’organisation européenne, l’EJJU est représentée par son président, et l’ANJ par son président pour la Suisse.

Olivier Bron
Fondateur et Recteur ANJ. Hanshi Olivier Bron 9ème DAN († 29. Août 2003).
Olivier Bron a clairement su mettre son caractère dans l’ANJ. Grâce à son engagement l’ANJ a été rejointe par de nombreux clubs et écoles en peu de temps. Son dévouement et sa ligne dure a séduit et a réussi à établir ses pratiques du Ju-Jitsu , non seulement en Suisse mais aussi dans toute l'Europe.
Olivier Bron a eu le mérite le 01.01.1980 que l’ANJ rejoigne en tant que membre à part entière (EJJU) Européenne Ju-Jitsu Union et par cette adhésion a été nommé vice-président et président pour la Suisse.

Après de nombreuses années et des cours enrichissants. Olivier Bron a dû, pour des raisons de santé en 1996 mettre fin à la formation, ce qu’il a beaucoup affecté. À cette date, il a transmit la direction technique de l'ANJ à Charlie Lenz, qui va suivre la même la voie de formation. En dépit de son état de santé Olivier Bron a toujours répondu présent lors des examens de Dan en compagnie de Charlie Lenz.

Maître Olivier Bron avait la réputation d’avoir un  ju-jitsu très dur, à l’image de son caractère bien trempé. Il avait un objectif et s’y tenait jusqu’au bout, quelles qu’en soient les conséquences. Tous les anciens élèves s’en souviennent lors de passage de Dan.

« La valeur d’un ju-jistuka se mesure sur le tatami, et pas à la couleur de sa ceinture. »

Pour tout ce qu’il nous a apporté et transmis dans la pratique du Ju-Jitsu et de sa vie consacrée à l'ANJ, nous pouvons que le remercier et lui rendre hommage.

Académie Nationale Suisse de Ju-Jitsu